Skip to content

Vendredi 10 juin 2011 : Festival Sakifo – St Pierre – La Réunion

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 


Voir les 6 commentaires
  • zappa
    13 juin 2011 à 13:38

    merci pour ta venue ici mais il m a manque la confession d’un never beeen
    concert magnifique et prestation superbe
    merci MR THIEFAINE

  • une fan
    12 juin 2011 à 12:26

    sacré bon dieu que c’était bien ce concert sur le bord de l’Océan Indien, que du bonheur!!!!MERCI

  • jaulain
    11 juin 2011 à 15:32

    Printemps de BOURGES :1976 ou 77 ou 78, j’sais plus!!!!! mais t’étais là et moi aussi. j’avais 17 ans ou 18 ou bien 19 : j’sais plus!!!! mais hier soir au SAKIFO, j’avais cet age là, à nouveau de retour, et toi aussi : c’est si peu dire que te dire MERCI eternel HFT………………………..

  • raph
    10 juin 2011 à 23:48

    un grand , un IMMENSE , un ENORME MERCI pour cette prestation que vous avez donné ce soir Saint-Pierre (festival SAKIFO) !! le public a été long à se mettre en transe mais une fois acquise….putain qu’c’était bon !!!…
    Bonne et heureuse tournée sur les routes de France !! je suis ravie que vous soyez passés par ici à l’autre bout du monde!!
    A une prochaine,
    M’sieur THIEFAINE

  • Le Doc.
    7 avril 2011 à 17:18

    Coucou Cécile ,
    .
    … Mon pseudo-dévouement à Hubert n’ira pas jusqu’à être un de ses sponsors, on me dit neu-neu, certes, mais lucide et c’est là le problème.
    .
    … J’avais préparé mon voyage pour la Réunion mais j’ai choisi finalement pour cette période une autre île, et je crois que c’est ça qui m’faut comme le pense Florence, une Artaud de la littérature.
    .
    … Je crois que nous nous connaissons !…

  • cile
    7 avril 2011 à 16:47

    Quel beau nom pour un festival:sakifo(pour moi aussi,surtout cette année,c’est ca qu’il fau….drait!!!
    ah!si j’ai les sous(ou que quelqu’un veut m’offrir le voyage pour mon anniv’ le 11),mon rêve serait d’être du staff de cet artiste majeur,si lové en mon ame comme un maitre a penser,un grand frère de coeur, (depuis ses débuts et mon adolescence),spectatrice éblouie devant la scène, le soir de ce concert au soleil d’une contrée chaude et magique de rythmes tropicaux,de senteurs exotiques,dopée par la voix hynoptique,unique d’Hubert,transportée dans un univers parallèle,féérique par son magnétisme, ses vers si finements ciselés et artistiquement si chargés de références enigmatiques,rafinées,portés sur des sons si souvent renouvellés,travaillés et familliés a mes entrailles profondes, l’ondulation de son imposante stature masculine brute et rock en rollesque.
    Aprés en avoir été,je pourrais sourire devant les difficultés que me donnent a surmonter ma vie de mutante écorchée .
    cile b