Skip to content

T

T comme…

Talmud : (en hébreu «étude»), transcription de la tradition orale juive, ouvrage fondamental du judaïsme destiné à servir de code du droit canonique et du droit civil. Le Talmud comprend 2 parties: la Mishna, étude des principes religieux, et son commentaire en vue des applications pratiques, la Gemara. Il comporte 2 versions: l’une, produite par les académies rabbiniques de Palestine, est le Talmud de Jérusalem (déb. IIIe s.); l’autre, mise en forme par les académies de Mésopotamie, ou Talmud de Babylone (IVe-VIe s.), plus complète, distingue avec netteté la Halakha (lois religieuses, civiles) et la Haggadah (tradition morale, philosophique, ésotérique, historique).

Talmudique : adj. Qui appartient, se rapporte au Talmud. Recueil talmudique.

Tanker : n. m. (Anglicisme) Navire-citerne spécialement aménagé pour le transport des combustibles liquides. Syn. (off. recommandés): navire-citerne, pétrolier.

Tapioca : n. m. Fécule extraite de la racine de manioc, séchée et réduite en flocons. Potage au tapioca.

Taxiphone : n. m. (Nom déposé.) Téléphone public fonctionnant après introduction d’un jeton ou de pièces de monnaie.

Taxiway : (Anglicisme) Sur un aérodrome, voie aménagée pour la circulation au sol des avions.

Tchad : (république du), État de l’Afrique centrale; 1284000 km²; 7,4 millions d’habitants [estimation 1998], accroissement naturel: 2,5 % par an [estimation 1997]; capitale N’Djamena. Nature de l’État: république. Langues officielles: français et arabe. Monnaie: franc CFA [1999]. Religion: islam (49,9 %) [1995], animisme, christianisme.
Géographie physique et humaine. ­ Vaste cuvette dont la zone la plus basse est occupée par le lac Tchad, le pays est encadré au nord par le massif du Tibesti et à l’est par l’Ennedi et le Ouaddaï. Le Nord appartient au désert du Sahara, alors que le climat sahélien steppique domine au centre, le Sud connaissant un climat soudanien plus humide (savane). Le peuplement oppose les nomades sahariens et pasteurs sahéliens islamisés (Toubous, Dazas, Kotokos) aux Noirs sédentaires, animistes ou chrétiens, qui peuplent les bassins du Chari et du Logone. La population compte encore plus de 68 % de ruraux.
Économie. ­ Le Tchad fait partie des pays les moins avancés et le revenu par habitant est l’un des plus faibles d’Afrique. L’agriculture vivrière (manioc, mil, sorgho, igname, arachide) et l’élevage extensif ne couvrent pas les besoins alimentaires; la grande culture commerciale est le coton (90 % des exportations). Le pays est enclavé et le manque d’infrastructures ne permet pas d’exploiter les ressources du sous-sol; l’industrie est embryonnaire (agro-alimentaire, textile). Ruiné par 25 ans de guerre civile, le Tchad se reconstruit lentement avec l’aide de la France et de la Banque mondiale.
Histoire. ­ Les gravures rupestres du Tibesti et de l’Ennedi attestent un peuplement antérieur à 3000 avant J.-C. (début de l’assèchement du Sahara). Traversé par les routes transsahariennes, au carrefour de l’Afrique du Nord, de l’Égypte et de l’Afrique noire, le pays abrita des populations disparates. Des royaumes puissants se constituèrent, dont celui du Kanem (fondé au VIIIe siècle par les Toubous du Tibesti) puis celui du Bornou. Plus ou moins islamisés à partir du XIe siècle, ces royaumes vivaient surtout de la traite des esclaves, effectuant des razzias dans le Sud. Au XIXe siècle, Britanniques, Allemands et Français explorèrent le pays. Ces derniers, après avoir vaincu l’aventurier esclavagiste Rabah (1900), établirent leur protectorat, non sans difficultés (révoltes dans l’Ouaddaï, matées en 1912; luttes contre les Senoussis au Bornou et dans l’Ennedi). Ce territoire sans unité, incorporé à l’Oubangui-Chari, forma une colonie séparée en 1922. Premier territoire rallié à la France libre (1940), le Tchad devint une république autonome en 1958, indépendante en 1960 sous la présidence de François Tombalbaye; mais il fut vite en proie à la rébellion des populations du Nord et de l’Est. Il reçut l’appui des forces françaises (1969-1971), pour lutter contre le Frolinat (Front de libération nationale du Tchad). En 1975, Tombalbaye fut renversé et assassiné. Le général Félix Malloum le remplaça, mais l’anarchie s’étendit à une grande partie du pays, qui, à partir de 1979, sombra dans une guerre civile opposant Goukouni Oueddeï et Hissène Habré, les deux leaders nordistes. Tandis que le second s’installait en vainqueur à N’Djamena (1982), Goukouni faisait alliance avec la Libye, qui occupa le Nord (1983). L’intervention de l’armée française (1983-1984) aboutit à une partition de fait du pays: au nord du 16e parallèle, le GUNT de Goukouni et la Libye; au sud, Habré, appuyé par la France et les États-Unis. Malgré sa victoire militaire sur les Libyens et leurs partisans, H. Habré ne put réaliser l’unité politique du pays: en 1990, Idriss Déby s’empara du pouvoir. Sous son impulsion, le pays s’engagea progressivement sur la voie de la démocratisation. En 1996, une nouvelle Constitution fut instaurée et Idriss Déby réélu. Mais les résultats illustrèrent la fracture très nette du pays (le Nord vota pour son président sortant, tandis que son rival l’emporta largement dans le Sud). En 1999, le Tchad, qui s’était engagé au côté du président de la République démocratique du Congo à combattre la rébellion congolaise, signa un pacte de paix avec l’Ouganda et l’Érythrée.

Te deum : Cantique d’action de grâces; cérémonie solennelle au cours de laquelle on chante ce cantique. ­ Composition musicale sur les paroles latines du Te Deum.

Téhéran : en persan Tahran, capitale de l’Iran, sur le flanc sud de l’Elbourz, à 1150 mètres d’altitude; 7,7 millions d’habitants (agglomération) [1994]; chef-lieu de la province du même nom (19118 km²; 8700000 habitants). Au carrefour des principales voies de communication du pays, la ville est un grand centre commercial. Les industries (alimentaires, mécaniques, textiles) sont d’implantation récente. ­ Universités. Palais. Mosquée Sépahasalar. Musée archéologique. ­ La ville, capitale de la Perse à partir de 1788, doit son développement à Riza Pahlavi. En 1943, elle fut le siège de la première des conférences réunissant les chefs alliés (Churchill, Roosevelt et Staline).

Tel Aviv : mot hébreu signifiant «colline du printemps», ville et principal centre économique d’Israël, sur la Méditerranée; 1,8 million d’habitants (agglomération) [1994]. chef-lieu du district du même nom. ­ Universités. Musée des beaux-arts. Opéra. ­ Fondée en 1909 (au nord-est de Jaffa) par les sionistes, la ville s’est développée rapidement.

Tenochtitlan : Mexico, capitale du Mexique (district fédéral), sur le plateau central (Anáhuac), à 2260 mètres d’altitude; 17,5 millions d’habitants (agglomération) [1994]. Important foyer culturel. Premier centre industriel et commercial du pays: sidérurgie, constructions mécaniques (automobiles), industries chimique, textile, alimentaire, etc. ­ Archevêché. Université. Cathédrale baroque (XVIe-XVIIIe siècle). Palais national (XVIe siècle, remanié au XIXe siècle). Cité universitaire (1950-1955). Musées. Siège des XVIes jeux Olympiques (1968). ­ Depuis quelques décennies, sa forte croissance démographique a engendré un important prolétariat urbain. ­ Fondée en 1325 par les Aztèques, conquise par H. Cortés en 1521, la ville (alors nommée Tenochtitlán) fut rasée et reconstruite; résidence du vice-roi de la Nouvelle-Espagne, elle devint la capitale du Mexique en 1824. En septembre 1985, un séisme de magnitude 8,2 (échelle de Richter) a ravagé la ville.

Terre-Neuve : Grande île au large de la côte atlantique de l’Amérique du Nord. Elle fait partie de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador; la capitale de la province, St John’s, se trouve sur l’extrémité est de l’île, l’endroit le plus oriental de l’Amérique du Nord. Ce territoire est devenu une province canadienne en 1949. L’île est séparée du territoire du Labrador, l’autre moitié de la province, par le détroit de Belle Isle, et de l’île du Cap-Breton (Nouvelle-Écosse) par le détroit de Cabot. Elle bloque l’embouchure du fleuve Saint-Laurent vers la mer, formant ainsi le golfe du Saint-Laurent, le plus grand estuaire au monde. Le territoire français de Saint-Pierre-et-Miquelon se trouve au sud de l’île. Ce fut le lieu du premier contact européen avec le Nouveau Monde, lors d’une expédition viking vers l’an 1000, ainsi que de la toute première colonie britannique vers 1497

Thalidomide : n. f. (Nom déposé.) Tranquillisant dont l’utilisation par les femmes enceintes s’est révélée responsable de malformations fœtales graves (retiré du marché en 1962).

Thébaïde : LITT. Lieu isolé et désert, propre à la méditation. partie méridionale de l’Égypte ancienne, qui avait Thèbes pour capitale. -Elle fut aux premiers siècles un centre important du monachisme.

Tijuana : ville du N.-O. du Mexique, près de San Diego (É.-U.); 742680 hab. (env. 2 millions d’hab. dans l’aggl.). Centre industriel, commercial et touristique.

Tocsin : n. m. Sonnerie d’une cloche qu’on fait tinter à coups redoublés pour donner l’alarme. Sonner le tocsin.

Toffe les runs : « Je toffe les runs » (Québec November Hôtel) « Je tiens le coup envers & contre tous »

Tomahawk : n. m. Hache de guerre des Indiens d’Amérique du Nord.

Tonkin : rég. du N. du Viêt-nam, en bordure du golfe du Tonkin. De hauts plateaux (haut Tonkin), entaillés par de profondes vallées (peu peuplées), dominent la région côtière (bas Tonkin), drainée par le fleuve Rouge, très peuplée et couverte de rizières. Le sous-sol est riche (zinc, étain, houille, fer, etc.). ­ Le Tonkin, inclus dans l’Annam (1802), fut conquis par les Français, qui y établirent leur protectorat (1885) et en firent, sous l’administration de Paul Doumer (gouverneur général de 1897 à 1902), une colonie de fait. Il fut le centre de la résistance contre la France après 1945.

Torah : ou Thora (la), nom donné par les Juifs à la loi mosaïque et par ext. au Pentateuque, qui contient les Dix Commandements (ou Décalogue ou la Loi) dont la tradition attribue la rédaction à Moïse inspiré par Dieu. Le Talmud l’appellera plus tard Torah chébiketav, la «Loi qui est par écrit». Parallèlement à cette loi écrite, de nombr. traditions circulaient dans l’anc. Israël. Ainsi apparut la notion de Loi orale, la Torah chébealpé, la «Loi qui est dans la bouche», pour l’essentiel consignée dans le Talmud.

Torve : Œil torve, regard torve, en coin et menaçant.

Translucide : translucide adj. Se dit d’un corps qui laisse passer la lumière sans être totalement transparent. Syn. diaphane.

Tréponème : Bactérie du genre Treponema (groupe ayant des affinités avec les protozoaires), aux cellules très petites et mobiles, et comprenant plusieurs espèces pathogènes (dont Treponema pallidum, agent de la syphilis, et Treponema pertenue, agent du pian).

Tribun : 1. Tribun militaire: officier qui commandait une légion. ­ Tribun de la plèbe ou, absol., tribun: chacun des magistrats civils, élus pour un an, chargés de défendre les droits et les intérêts des plébéiens romains. 2. Par anal. Orateur éloquent, défenseur du peuple. Une éloquence de tribun. 3. En France, membre du Tribunat.

Trille : Ornement musical qui consiste dans le battement rapide et plus ou moins prolongé d’une note avec la note conjointe supérieure. SYN. : tremblement.

Trimard : Langage populaire signifiant Vagabondage

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.