Skip to content

Quarante années et des poussières…

« Quarante années et des poussières se sont écoulées et toujours le même constat, toujours le même émerveillement :
Peu importe la météo, peu importe la région. Vous êtes toujours présents. Toujours chaleureux. Toujours respectueux. Toujours aussi nombreux.
Rares sont les artistes à pouvoir qualifier leur public d’indéfectible.
Un immense merci ! »
HFT

Quarante années et des poussières…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Voir les 107 commentaires
  • dupoisot
    18 novembre 2020 à 23:41

    Vite reviens

  • LITTEE
    17 novembre 2020 à 15:29

    Non, merci à toi, tu le mérites!

  • Behr
    7 novembre 2020 à 19:09

    Un feat avec Saez serait top je trouve !

  • Fabien COUSIN
    7 novembre 2020 à 16:41

    Salut Hubert,
    Bon c’est bien beau tout ça, mais à quand le
    Nouvel album ? Et une tournée au deuxième semestre 2021 ??
    Allez, quoi !

  • toussain
    18 octobre 2020 à 18:00

    Poil au kiki

  • Gilles LABRUCHE
    18 octobre 2020 à 14:08

    Merci a toi que de bonheur passer avec mon train de 22h43 sous une météo for nada pour arriver chez la fille du coup eur de joind à la prochaine chez moi qui cet à Saint gely du fesc on c est jamais encore merci

  • kaki
    16 octobre 2020 à 09:56

    Là, Je vois pas …

    … Poil à revoir

  • CECILE GUILLERMET
    15 octobre 2020 à 23:20

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    J’écris à nouveau dans votre site aux vues et sus de beaucoup de gens, mais peu importe, je n’ai pas grand chose à cacher. Sauf que je viens de lire une interview de vous dans La Dépêche, datant de ?…, et que je me suis rendue compte que nous avions et avons toujours finalement, des choses en communs.

    Au revoir

  • ma zoute
    14 octobre 2020 à 12:43

    poil aux seins

  • CECILE GUILLERMET
    7 octobre 2020 à 19:23

    Bonsoir,

    Ah oui! le nom de l’animateur c’est Samuel Etienne, il présente aussi sur FranceInfo le matin.

  • CECILE GUILLERMET
    7 octobre 2020 à 18:09

    Bonjour Monsieur Thiéfaine,

    J’espère que vous allez bien, moi un bon rhum, j’ai un doute sur l’orthographe et ni mon ordinateur, ni mon Petit Robert ne me sont d’une grande aide. En tout cas, pas le COVID19 me semble-il, mais de la fièvre. Pas grand chose d’autre, je regarde le Slam en arrière plan sur France 3. Ce qu’il y a d’appréciable dans ce genre d’émissions c’est que les perdants sont bons perdants. Après, Questions pour un Champion, j’aime bien l’animateur, celui qui porte souvent de beaux tee-shirts, j’oublie son nom. Suffisamment de bières et de cigarettes

    Au revoir

  • encore
    4 octobre 2020 à 16:51

    poil au rectum

  • aussi
    4 octobre 2020 à 14:19

    poil au scrotum

  • toussain
    4 octobre 2020 à 12:35

    poil au sternum

  • Lagrange
    19 septembre 2020 à 07:26

    Bonjour, savez-vous à quand le prochain album?

  • Cécile Guillermet
    7 août 2020 à 22:36

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    Vous vous allez finir par me faire avoir de vraies emmerdes.

    C’est pas grave,

    Au revoir

  • Cécile Guillermet
    30 juillet 2020 à 23:15

    Où c’est qu’c’était les Victoires de la Musique ? J’ai loupé.

  • Cécile Guillermet
    30 juillet 2020 à 23:12

    Bonsoir,

    Paraît-il que j’aurai consulté cette page cinq fois, la dernière fois le 29/07/2020. Mais quelle page au fait ? Et serais-je fliquée ?

  • Cécile Guillermet
    29 juillet 2020 à 23:29

    Je vais avoir 56 ans, donc 55 et des poussières et j’vous en foutrai des mathématiques souterraines.

  • Didier ROSSI
    23 juillet 2020 à 23:57

    Rétrospective des Victoires de la musique ce jour, jeudi 23 juillet : Hubert-Felix Thiéfaine n’est pas cité une seule fois tandis que certains prétendus artistes, largement évoqués lors de cette soirée, ont déjà rejoint les oubliettes de la chanson française. Honteux !

  • Cécile Guillermet
    21 juillet 2020 à 20:37

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine et bon anniversaire,

    Et souvenez-vous du monument aux oiseaux, suspendu entre deux eaux, dans le ciel…

  • Crespin Christophe
    21 juillet 2020 à 12:38

    Bonjour Monsieur. Avec un grand M
    Et joyeux anniversaire.
    Cela fait plus de 35 ans que je vous suis et écoute quotidiennement.
    J’ai demeuré dans le jura quelques annees pour mes études, j’aime la cancoillotte, le kéfir, le savagnin…et c’est comme cela que j’ai rencontré ma compagne voici 6 ans.
    Alors joyeux anniversaire.
    Au plaisir de vous revoir… CC

  • Pierre
    21 juillet 2020 à 10:28

    Je vous souhaite un joyeux anniversaire ! C est une phrase banale mais vraiment sincère ! Je vous suis depuis vos début et vous restez mon chanteur poète préféré ! Ce que je voudrais vous dire c est encore plus fort que ça mais je ne trouve pas les mots pour vous dire à quel point.

  • luss
    16 juillet 2020 à 20:39

    bonsoir, qu’il serait agréable d’avoir de vos nouvelles…

  • Cécile Guillermet
    25 juin 2020 à 23:29

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    Il y a assez longtemps que je n’étais pas venue sur votre site. Il y a quelque temps sur Facebook des gens se demandaient ce qu’il y avait de meilleur à garder dans votre « carrière », j’ai répondu dans lThiéfaine tout est bon. Maintenant je dirai que j’ai une préférence pour votre double album de 2004 je crois, « Le bonheur de la tentation », « La tentation du bonheur ». C’est tout ce que j’avais à vous dire ce soir.

    Bonne soirée Monsieur Thiéfaine

    Cécile Guillermet

  • josin
    12 juin 2020 à 13:41

    Le confinement à été un arret total , le gout d’aimer n’ était plus là.
    Un jour, redécouverte de Jean-ferrat, Richesse des Mots, Du sens
    du Combat, l’Amour…
    et soudain… proposition de Thiéfaine…
    j’ai adoré le chant du fou en concert … Coupable, et tant d’autre
    je vous connaissais très peu
    mais là , je suis heureuse d’entendre vos mots,
    votre voix. Votre Art , m’a bousculé!
    Au revoir Mr thiéfaine.

  • HUBERT AMAUDRU
    24 mai 2020 à 12:35

    Plus de 40 années de bonheur à vous écouter, Hubert-Félix! 1er concert en 1982, et le dernier, qui ne sera pas le dernier j’espère, l’année dernière aux Petites Folies. Continuez! Hubert.

  • Jordan gilles
    21 avril 2020 à 20:52

    En ce temps des extrêmes un clin d’oeil de l émission d’une émission sur Brassens.
    NE PAS AVOIR
    MAIS ÊTRE

    Profite bien des forêts du Jura.

  • Cécile Guillermet
    16 avril 2020 à 00:34

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    ces p…. de cons me font trop chier, mais je garde le moral, ma rigolomanie m’accompagne… Et ça va et vous ?

    Cécile Guillermet

  • Olivier
    9 avril 2020 à 20:28

    MR Thiefaine m accompagné depuis 1978….et après l avoir écouté et vu 14 fois en concert, le plaisir de le retrouver reste intact.merci MR Thiefaine

  • GUILLERMET Cecile
    7 avril 2020 à 22:54

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    le confinement me convient très bien, je trouve tellement de choses à faire qu’arrivée à cette heure (22.46 selon mon ordi, ça doit donc être vrai), je suis complètement crevée, plus bien sûr quelques bières pour ma moquettes. Et vu le temps d’attente aux arrêts de bus actuellement dans mon coin, et dans toute la région parisienne, je me fait de nouvelles relations.

    Bonne nuit Monsieur, moi c’est sûr je vais dormir, sauf si l’une de mes voisine fait encore une crise d’hystérie, là je la laisse se faire tabasser par son mec, on verra ou pas le résultat demain.

  • Cécile Guillermet
    29 mars 2020 à 21:07

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    Font vraiment chier tout ces c…, enfin là j’écoute Bénabar « Infréquentable », lui il n’en fait pas partie à mon avis.

    Bonne nuit, même ma famille s’y met, mais je les emmerde, ils n’ont rien contre moi, même s’ils m’envoient les flics.

  • Cécile Guillermet
    26 mars 2020 à 23:29

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    Ma mère est née à Morez dans le Jura, mon père à Cormaranche dans le Haut Bugey, moi à Nancy, mes frères et soeur en banlieue lyonnaise, bref nous sommes de l’Est et quand je vois ce qui se passe actuellement en France!!! Et mes voisines et voisins complètements macronistes et inconscients qui se reçoivent entre eux!!! Sans parler de Trump et Bolsonaro qui ont toujours parlé d’une simple petite grippe!!! Je suis outrée!!! J’offre mes services en tant que bénévole, mais ça n’est pas suffisant…

    Au revoir Monsieur

  • GUILLERMET Cecile
    25 mars 2020 à 17:23

    Bonjour Monsieur Thiéfaine,

    J’ai souvent été considérée comme élément perturbateur mais à ce point là c’est dingue. Il faut dire que les circonstances actuelles s’y prêtent, pourtant je ne fait que me défendre. Et défendre aussi les démunis, …

    Au revoir Monsieur

  • 20 mars 2020 à 22:16

    Désolée je coupe ce monologue…

    Merci… tout simplement
    Merci
    Préservez-vous bien ✨

  • GUILLERMET Cecile
    18 mars 2020 à 22:27

    Bonsoir,

    Ce soir j’ai postulé à gojob et je ne sais plus quoi, mais ils vont pas être déçus de la photo de profil…

  • GUILLERMET Cecile
    18 mars 2020 à 02:03

    Oh et pis vous aussi vous me faites chier, j’écris, j’écris, d’accord c’est peut-être que des conneries, mais jamais de réponse, ça commence à faire

  • GUILLERMET Cecile
    18 mars 2020 à 01:53

    Et pis finalement, allez tous vous faire foutre, j’écoute Souad Massi.

  • GUILLERMET Cecile
    18 mars 2020 à 01:49

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    vous avez bien raison, médiocratie, médiacrité…

    Cécile Guillermet

  • GUILLERMET Cecile
    16 mars 2020 à 01:10

    Maison Borniol, la cancoillotte (j’en ai trouvé l’autre jour à Cachan, p….. qu’est ce que c’est bon).

    Hep vous là bas si ça continue faudra qu’ça cesse! (séparez-vous ou j’vous colle!)

    Bon et ben maintenant c’est I’am, Ombre est lumière.

  • GUILLERMET Cecile
    16 mars 2020 à 00:52

    J’écoute votre album « première descente aux enfers… », mais alors l’histoire du séminariste à motocyclette qui transporte le saint esprit qui s’coince l’aile dans la roue arrière…y faut bien avoir fait le petit séminaire de Dole pour imaginer ça. Et ça fait Aïe, aïe, aïe (trois fois). Morte de rire…

    Et ta tête tombe de son socle de rêve

    Et bien-sûr l’ascenseur de 22 h 43…Et j’demanderai ta main pour la couper…

  • GUILLERMET Cecile
    15 mars 2020 à 01:28

    Ouppfff…!!!…p….. vivement que leurs élections soient finies et qu’ils arrêtent de nous faire chier, mais nonobstant personnellement je prendrai un malin plaisir à continuer à les emmerder, surtout que je vais participer à la commission aux handicapées à la mairie d’Arcueil, et là je vous jure que ça va donner, surtout que je suis déjà bénévole à l’APF France Handicap dans le 13ème.

    Lou Reed « The Blue Mask » et pour combler des morceaux d’un double vinil du Velvet Underground

  • GUILLERMET Cecile
    15 mars 2020 à 00:05

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine,

    Ce soir j’en ai plus que mare de la connerie humaine et demain les élections municipales, si vous saviez quel bordel c’est à Arcueil…La bidoche est faite pour saigner et si ça continue ça va saigner, mais faut pas que je me fasse choper avec mon opinel sur moi. Sans compter avec le coronavirus…

    Bonne nuit Monsieur Thiéfaine,

    Tien, Affaire Rimbaud

  • GUILLERMET Cécile
    3 mars 2020 à 10:41

    Rebonjour Monsieur Thiéfaine,

    Je viens d’apprendre que vous aviez un oncle prêtre, pourquoi pas, ça ne vous a pas empêché de « faire carrière ». Peut-être que c’était un prêtre défroqué, un bon gars quoi. Dans ma famille et à à ma connaissance il n’y a pas eu en tous cas depuis longtemps de curés. Tous des révolutionnaires, des morts au combat, des fusillés et surtout des Anarchistes, que des gens bien pensant.

    Au revoir et bonne journée

  • GUILLERMET Cécile
    3 mars 2020 à 10:31

    Bonjour Monsieur Thiefaine,

    et oui de nouveau la chieuse, c’est comme ça qu’un ami m’a appelée récemment. C’est sûr que je peux être chiante, voire même très chiante, mais chieuse ? j’ai comme un doute…tout comme parfois j’ai des doutes sur mon orthographe, il faut dire que le français n’est pas une langue facile, ni l’allemand et bien d’autres langues…pas comme l’italien, j’ai des origines italiennes par ma mère, ou l’espagnol, parfois quand je parle italien je fais un petit mélange avec des mots espagnols et vice versa quand je parle espagnol je fais un mélange avec de l’italien et parfois avec de l’anglais, mais finalement je parle mieux l’espagnol que l’italien. J’ai commencé à apprendre l’allemand en tant que première langue vivante au collège bien-sûr, au collège Marcelle Pardé, dont ma mère était Principale, ensuite elle est devenue Proviseure du Lycée Bonaparte d’Autun, j’avais d’excellents potes et pas amis que vent emporte, ma mère aurait souhaité mieux comme poste mais quand on est fortement marqué à gauche et qu’on a le courage des ses opinions…ma mère n’a jamis été une lèche bottes, ni une lèche cul, moi non plus et ma soeur non plus, ni mes frères, ensuite Proviseure du Lycée Alain Fournier de Bourges, j’aimais bien cette ville mais j’y ai trouvé les très froids par rapport à ceux de l’Est de le France, puis fin de carrière en tant que Proviseure du Lycée Darius Milhaud au Kremlin Bicêtre poste très difficile, mais grâce à son charisme entre autres ma mère a tenu le choc, (et c’est à endroit que j’ai connu Santiago le bolivien et c’est avec lui et l’une de ses nombreuses demi soeur que je suis partie au Pérou et en Bolivie, quelle chance j’ai eu dans mon malheur, parce que c’est à ce moment que j’ai fait une réelle TS par vrai désespoir et Santiago était là il m’a empêché de prendre leurs cachetons de merde, j’en quand même plus tard de ces cachetons de merde qu’ils osent appeler médicaments alors que ça ne soignent rien au contraire,ça m’a à peine fait voir la vie en rose, putain de bordel de merde de bordel à cul! je continuerait bien à déverser quelques jurons bien sentis mais je n’en ai pas le temps pour l’instant), résistante décédée en déportation si ma mémoire est bonne et je pense qu’elle l’est, rue Condorcet à Dijon. Déjà à l’époque je les cumulais, mais les quoi ? pas les coikes, là j’ai un doute sur l’orthographe, j’ai quand même de la chance que mon ordinateur me souligne en rouge mes fautes, mais pas toutes. Là j’écrit un langage plutôt châtié, mais je peux aussi déverser des kyrielles de jurons, d’insanités en tous genres, je peux aussi parler argot (je peux aussi sortir quelques mots de patois bugiste ou morvandiaux, j’ai habité 3 ans à Autun et aussi 3 ans à Bourges c’est là que je vous ai vu pour la 1ère fois en concert j’avais 17 ans l’année de mon bac), pensez 36 ans que j’habite la région parisienne, j’y même zoné quand j’ai habité le 20ième où j’ai rencontré beaucoup de gens intéressants, je n’ai fait qu’apercevoir Richard Gotainer traversant une rue, j’étais dans un bus que j’avais emprunté certainement frauduleusement, j’ai vu Rachid Tahaa dans un de nos rads habituels,il a débarqué avec un ou deux potes, il était dans un état je ne vous dis que ça, avec un de mes potes on en était à la bière, il était environ 11 heure du matin et Rachid a commandé un jus de tomate. mon pote lui a demandé : qu’est ce que t’as fais cette nuit Rachid ? Il s’est retourné vers nous, il avait le regard glauque, les yeux carrément vitreux…J’ai encore zoné quand je suis revenue dans le Val-le-Marne à Arcueil, maintenant ça va je ne zone plus, il faut bien que je jeunesse se passe…Je ne sais pas quel temps il fait par chez vous, mais ici il pleut à nouveau, un peu de soleil ne ferait pas de mal. Les gens sont déprimés particulièrement les arcueillais, je vous expliquerai pourquoi une autre fois, les élections municipales approchent, le 15…beaucoup d’arcueillais sont dans la misère, et pas que des gens d’origine étrangère, des français purs souche chez eux ça vire au fn, chez la portugaise au-dessus de chez moi c’est différent, je l’ai connue quand je sortais de l’hôpital en 2015, elle se disait révolutionnaire, elle voulait partir à Cuba…mon cul, je n’ai jamais été dupe de ses insuffisance aléatoires, elle a failli m’avoir, mais ça n’aurait pas duré longtemps (je n’ai pas le cul bas, facile et conue), ça m’étonnerait fort qu’elle y soit allée ou alors en séjour vraiment touristique, parce qu’avec le comportement qu’elle a, chez elle il y a de forts relants(j’ai oublié comment s’écrit ce mot relents ? et oui c’est ça, même pas besoin de saisir mon Petit Robert que j’ai toujours à portée de main) de salazarisme, elle n’aime pas la musique arabe, ni la musique africaine (personnellement je suis parfaitement éclectique musicalement parce que je suis musicienne et que j’ai commencé à apprendre le piano dès l’âge de 6 ans, mon frère aîné qui n’a jamais appris la musique a lui aussi des goûts musicaux très éclectiques, c’est un grand découvreur en la matière, il m’a enmenée à mon premier grand concert à Dijon quand j’avais 11 ans, c’était Pink Floyd, une révélation, j’écoute toujours ce groupe, je suis ce que dit et fait Roger Water, depuis je n’ai plus jamais arrêté), elle n’aime ni les arabes, ni les africains et sur Arcueil il y en a beaucoup, il y a aussi des chinois, des pakistanais ( à propos savez-vous où est née Berthe aux grands pieds ? au pas qui s’tend, bien-sûr, je vous aide mais je suppose que vous auriez trouvé), des sry lankais (là il y a comme un problème je bute sur le Sri Lanka, et non il fallait i), des espagnols, des latinos, des portugaises et des portugais…mais des portugaises pas du tout démente comme elle, des portugaises sympas et plutôt gentilles (personnellement je ne suis pas méchante pour un sou, mais je ne suis pas gentille, qu’est-ce que la gentillesse dans le monde où nous vivons, on peut dire que je suis gentille parce que je fait beaucoup de bénévolat, je bosse gratos y compris quand je bosse pour moi évidemment, j’aime bien sortir des lapalissades), mais cette portugaise dont je vous parle est atteinte d’une grave démence, une trés trés mauvaise et négative démence. c’est une grave psychopathe, un grave cas psychiatrique. Si je vous dis qu’elle a voulu me faire assassiner l’année dernière par la voisine du dessous, une métisse africaine qui a ou avait toujours les poches percées, et c’est à cause des ces histoires de pognon que j’ai mis cette métisse à la porte de chez moi, mais la portugaise était là, elle est restée chez moi après, j’ai dis que je n’avais pas de beaux pieds (j’ai failli avoir un pied bot, mais j’ai eu de la chance, tout ça à cause de ma première opération du pied droit à l’hôpital privé d’Antony par la jeune chirurgienne Océane Brunet, on m’a dit de porter plainte contre l’hôpital privé d’Antony, mais même avec l’aide de ma famille je n’y serais pas arrivée, ces gens là sont tellement bourrés de pognon, et ça m’a valu derrière encore 5 opérations mais cette fois à l’hôpital Antoine Béclère de Clamart par un jeune chirurgien aussi le docteur Diviné, ça ne s’invente pas, un type vraiment divin très sympa, capable de plaisanter quand nécessaire et aussi pour le plaisir de plaisanter. je lui ai offert pour lui et son équipe une bonne bouteille de vin du Bugey, un vin classé sur internet parmi les vins de Savoie, c’est un vin rosé naturellement pétillant dont les ceps poussent sur les montagnes du Haut Bugey, je meuble parce que j’ai oublié son nom, mais par déduction vous pourrez trouver son nom, ce genre de vin n’est pas si commun en France) mais qu’ils était propres, mes pieds, la-dessus la portugaise a dit que la métisse avait les pieds sales, qu’elle puait, j’étais tellement ulcérée que je n’ai pas réagi, ensuite la portugaise a dit que la métisse avait une sale gueule, là j’ai réagi j’ai dit qu’elle avait de très beaux yeux verts, la métisse, la portugaise n’a rien répondu autant qu’il me souvienne. Bien sûr Gilles mon compagnon de l’époque, que j’ai rencontré en centre de rééducation, physique, à Bagnolet et c’est lui qui m’a draguée, je vous raconterai ça une autre fois, ne m’a pas défendue au contraire. De toute façon il est tombé amoureux d’elle, d’accord Gilles aime les femmes, on peut dire que c’est un coureur de jupons, mais c’est pas le mauvais gars, attention c’est type très intelligent, il a arrêté ses études à 14 ans, justement ça ne veut rien dire, il est entré en apprentissage chez un charcutier mais ça lui plaisait pas, juste derrière il est entré en apprentissage chez un fleuriste et ça a été la révélation, cet homme a été comme un second père pour Gilles il l’emmenait les week-ends dans sa maison à la campagne avec sa femme, mais pour Gilles pas question de remplacer sa mère qui n’était pas décédée à l’époque. Par contre le père de Gilles rentrait toujours bourré après le turbin et Gilles le petit dernier de 6 enfants, comme vous, se faisait casser la gueule par son père, c’est sûre qu’il n’allait pas toucher aux frères aînés tous déménageurs, ni à sa fille. Mais Gilles se faisait aussi casser la gueule par ses aînés, par mimétisme, quel bonheur pour Gilles! il n’avait finalement que sa mère, sa soeur, ses potes et son patron fleuriste. Mais bien-sûr le fleuriste a pris sa retraite et Gilles après 8 ans de bons et loyaux services a dû chercher du boulot mais tous les fleuristes auxquels il s’est adressé ont refusé de l’embaucher pour la simple raison qu’il était trop qualifié et qu’ils devraient le payer plus cher qu’un apprenti. Et Gilles est devenu déménageur. Son père était mort, en général pour les êtres humains j’emploie le mot décédé mais dans ce cas c’est le mot mort, heureusement pour lui, mais Gilles a cassé la gueule de tous ses frères, il mesurait 1 m 90 et il était bien balaise, c’était sa vengeance, il y avait bien droit. Ensuite il s’est lancé dans la cambriole, pour sa mère, il a fait de la tôle pour ça, mis bout à bout 2 ans de cabane. Ensuite il a fait des études de paysagiste, il était très doué, sa mère lui demandait de lui montrer ses notes le soir quand il rentrait et elles étaient très bonnes, voire excellentes. Mais il n’a pas passé son CAP de paysagiste, pour quelqu’un qui n’a jamais passé de diplôme, ni de concours ça peut se comprendre et aussi un peu récalcitrant par rapport à l’école, comme moi. j’aurais pu être bardée de diplômes, mais ça ne m’intéressait pas. J’ai passé pas mal de concours, j’en ai réussi 7, ça prouve que je ne suis pas vraiment nulle et en plus ça peut me rapporter quelques points pour la retraite, mais vu que je ne prendrai jamais ma retraite, j’en ai rien à braire. Vous connaissez beaucoup de musiciens qui prennent leur retraite ? A part les profs de musique de l’éducation nationale, ceux que j’ai eu n’étaient pas follichons, je me souvient de l’affreuse madame Bayeux au collège Marcelle Pardé, la gueule couverte de fond de teint, les ongles très longs, dégueulasses, tous noirs en dessous, quand elle voulait jouer de la flûte à bec elle avait quelques difficultés, vous comprenez pourquoi ?
    Ah! après la pluie vient le beau temps! mais combien de temps ça va durer c’thistoire là ? Enfin profitons du soleil, si ça continue on aura la canicule en juin.
    C’est pas des notes sur la chute des tuiles que je vais prendre, quoique par ces grands vents, mais plutôt des notes sur la chute des corps.
    Bon 9 heures – 20, je ne vais pas me relire, je me relis au fur et à mesure. Je ne me relis jamais. Je me suis relu jusqu’à la terminale. Après les autres relisaient mes notes à la fac parce qu’elles étaient bien prises et complètes. Donc j’ai juste une ou deux choses à rajouter, après je déjeune, je fais ma toilette. J’attends pour 10 heures un appel téléphonique de Véronique une dame du 115 SAMU Sociale, j’ai promis de leur faire un don mensuel de 5 euros. Pas de signe euro sur ce clavier pourtant l’euro existait déjà quand j’ai fait l’acquisition d’une partie de mon matos informatique, par contre les signes $ £, donc dollard et livre ?

    A part ça, je viens de shouter avec une gélule de doliprane 1000. Je pense plus vite que je n’écris. C’est pareil quand j’écrit à la main sur du papier.

    Au revoir Monsieur de Thiéfaine et oui je vous colle une particule si ça ne vous plait pas il va falloir me le dire ou me l’écrire. Vous avez deux avantages sur moi : vous connaissez mon numéro de téléphone portable et mon adresse postale.

    A bientôt et ça ce sera même si vous ne le voulez pas. Au fait essayez de me lire le plus rapidement possible, ça me ferait plaisir, seulement il faudra m’avertir quand ce sera fait.

  • GUILLERMET Cécile
    29 février 2020 à 23:25

    Juste une chose qui m’a fait rigoler presque toute la journée, et ouais j’ai pas que ça à foutre non plus, David Grosmollard m’a virée du groupe HFT Le Poète Maudit dont il est l’administrateur parce que selon lui je lui envoyait trop de GIF à la con, je cite. Bien qu’étant du 14 octobre, donc du signe de la balance, je ne suis pas du tout une balance au contraire, je suis éprise de justice…bref ne nous emballons pas. Je suis donc exclue de ce groupe, mais comme je l’ai expliqué à David Grosmollard, je n’en ai absolument rien à foutre.

    Bonsoir

  • GORGET Françoise
    29 février 2020 à 03:52

    .

  • GORGET Françoise
    29 février 2020 à 03:42

    Bonsoir Monsieur THIEFAINE,
    Juste un bonjour de la première fille enfant de coeur de votre oncle prêtre à TAVAUX.
    Bravo pour votre carrière.
    Françoise, Doloise

  • Cécile Guillermet
    28 février 2020 à 01:50

    Ah ouais aujourd’hui je me suis fait plaisir, j’ai traité un sale con d’enculé, geste à l’appui.

  • GUILLERMET Cécile
    28 février 2020 à 01:46

    Qu’est ce que vous êtes dur avec Jean Ferrat…

  • Cécile Guillermet
    26 février 2020 à 01:49

    Les jobrapido, les jobs Saint Hubert,…c’est vous ? ça m’a eu intéressée, mais je suis musicienne, ça m’occupe largement. Nonobstant, et si vous le permettez, je vais diffuser largement ces offres auprès de mes potesses et potos.

    Quelques pensées pour poursuivre ?

    Vous vieillards, plus jeunes et beaucoup plus jeunes, vous chancelez.

    Les chiens aboient et la caravane passe, mais certains ne rattraperont jamais la caravane.

    Voyage aux enfers ou voyage vers l’enfer ?…mais retour de l’enfer!!!

    Une petite dernière, conseil de diététique, pour celles et ceux qui veulent faire un régime : quand vous mangez du fromage de Gruyère, ne mangez que les trous.

  • GUILLERMET Cécile
    18 février 2020 à 02:56

    Quelle bande de cons!!! Bientôt les banlieusards ne pourront ne porront plus entrer dans Paris. Comme si nous étions tous des terroristes ou des sous merdes, allez savoir ?
    J’écoute Magid Cherfi, ancien chanteur du collectif Zebda…

  • GUILLERMET Cécile
    13 février 2020 à 03:24

    Et ben je me la suis roulée cette cigarette et assez vite.

    Bien sûr tout à l’heure je voulais écrire « tout est bon dans le Thiéfaine » j’ai oublié le « dans ».

    Comme je suis quand même un peu con je vais dire « bonne nuit les petits ».

  • GUILLERMET Cécile
    13 février 2020 à 02:29

    Il y a beaucoup de choses sur votre site, je sais bien que tout est bon le Thiéfaine, mais je n’aurai pas le temps, pas le temps…
    J’ai allumé ma télé mais qu’est-ce que c’est nul! Bientôt je vais faire comme François Béranger, je vais pisser dessus tellement c’est chouette! j’aurais un peu de difficultés vu que je suis une femme…quoique.
    Pour l’instant ce sont les quelques réflexions que je me suis faites. ah oui! la jalousie est un sentiment que je ne connais pas , par contre j’ai souvent rendu pas mal de femmes jalouses et ça continue, je ne suis pas vraiment une beauté fatale, mais…malgré mon âge canonique (j’ai passé le cap des 55 ans ans, et je peux dire que j’en ai pris plein la gueule tant moralement que physiquement, j’ai failli y passer je ne sais plus combien de fois, sois que j’ai plus que provoqué ma fin, soit que pas du tout).
    Et bien sûr je suis amoureuse de vous depuis longtemps, comme beaucoup de femmes, pas de fans, parce que qui dit fans dit fanatiques, ça peut mener loin…
    Je vais aller me coucher, je n’ai plus de cigarettes, j’avais complètement arrêté, j’ai repris, je m’étais bien calmée l’été dernier, j’ai repris lors du décès ma mère le 15 novembre dernier.
    Je pourrais aussi vous parler de mon sale connard de père qui torturé moralement ma mère toute sa vie durant, j’ai été seule témoin de certaines choses, mais que fallait-il que fasse ? C’était plus qu’inqualifiable! Et il vit encore, il va arriver à ses 90 ans tranquillement sans encombre et ira plus loin, continuant à faire chier son monde. J’ai failli lui planter un grand couteau dans le dos, j’avais à peine 17 ans, j’aurais eu les circonstances atténuantes, j’aurais fait une bonne action. mais la seule chose plus que gênante c’est que ça se serait fait dans son dos et je ne ferai jamais rien dans le dos des gens. Pourtant qu’est ce qu’on a pu m’en faire, mais la fin ne justifie pas les moyens. J’ai horreur des messes basses.
    Je vais quand même m’en rouler une, je vais avoir instantanément les doigts engourdis, ce n’est pas vraiment de la flemme.
    Le sommeil est nécessaire malgré cette insomnie quasi maladive, donc bonne nuit Monsieur Thiéfaine et à bientôt si faire se peut.

  • GUILLERMET Cécile
    10 février 2020 à 06:10

    Votre esprit n’est pas une fleur flétrie.

  • GUILLERMET Cécile
    9 février 2020 à 01:59

    Je ne sais pas combien de messages je vous ai laissé, toujours sans réponse. Peu importe, ce n’est pas de ça dont je mourrai.

  • GUILLERMET Cécile
    9 février 2020 à 01:53

    Bonsoir Monsieur Thiéfaine, ce matin il y avait un corbeau juste en face de mon balcon sur un petit arbre perché. J’écoute une fois de plus « Affaire Rimbaud », l’une peut être de vos plus belle chanson. Je n’ai plus de cigarettes, mais j’ai encore du tabac, des tubes, des feuilles, mais une espèce de flemme m’engourdi. je vais m’y mettre quand même, répondez moi si vous pouvez, à bientôt donc, au moins par mes propres écrits.

  • GUILLERMET Cécile
    2 février 2020 à 22:07

    Soit il y a un gros problème avec mon smartphone, soit je ne reviendrai jamais sur votre sit ?!! C’est quoi s’t’histoire ?

  • GUILLE RMET
    2 février 2020 à 20:00

    Simplement Monsieur Thiéfaine je n’écoute pas que vous, bien que quelque part vous soyez mon maître à penser, là j’écoute Anna Prucnal et c’est très fort, je chiale…

  • GUILLERMET Cécile
    27 janvier 2020 à 02:30

    En plus j’ai encore du boulot. Il faut que je m’inscrive au casting de Corrine Masiero, capitaine Marlow, je ne sais plus si ça s’écrit comme ça.

  • GUILLERMET Cécile
    27 janvier 2020 à 02:26

    Je suis née en 1964, j’ai 15 ans 150 ans, si peu vécu (bien-sûr ce n’est pas de moi, je vous laisse deviner de qui c’est). Je vais essayer de dormir, pas sûr que j’y arrive…mais comme je n’ai plus qu’une cigarette il va bien falloir tacher moyen de moyenner. A bientôt Monsieur Thiéfaine…

  • 51 rue Emile Raspail
    27 janvier 2020 à 02:13

    Pour moi c’était juste une ruelle sans nom, même pas une gouène, comme on dit chez nous. Mais on allait chercher le lait dans des bidons en fer blanc et on le faisait bouillir après pour le stériliser.

  • GUILLERMET Cécile
    27 janvier 2020 à 01:53

    J’aimerais tant avoir un corbeau, noir ou blanc, peu m’importe.

  • GUILLERMET Cécile
    27 janvier 2020 à 01:50

    Bonjour Monsieur Thiéfaine, et oui toujours indéfectible. Wild is the wind !!!

  • GUILLERMET Cécile
    26 janvier 2020 à 00:39

    Je ne sais pas…

  • GUILLERMET Cécile
    25 janvier 2020 à 02:59

    Peut être que c’est vous qui avez cherché à me joindre tout à l’heure, comme vous l’avez fait pour le 1er de l’an, sinon ce sera tant pis pour moi…

  • GUILLERMET Cécile
    25 janvier 2020 à 00:52

    Excusez-moi monsieur Thiéfaine, mais n’avez-vous pas les chevilles qui enffllent avec cette Françoise Machin-Chose ? Mais il est vrai que je suis uns brises burnes, une casse burettes…

  • GUILLERMET Cécile
    24 janvier 2020 à 01:20

    Bonne nuit Monsieur Thiéfaine…

  • GUILLERMET Cécile
    22 janvier 2020 à 22:49

    Monsieur Thiéfaine vous me faites chialer, c’est pas bien…Ma folie m’a toujours sauvée et empêchée d’être folle…

  • GUILLERMET Cécile
    22 janvier 2020 à 21:59

    Un petit tour par ce site le soir me fait du bien, encore que…je ne sais pas…j’écoute du Youssou N’Dour, tous mes potes sur Arcueil sont d’origine étrangère, ou presque. Mais ce soir je me sents seule, pourtant cette solitude je l’ai choisie, mais il est vrai que par moments elle me pèse un peu…c’est pour celà que j’écris. Voulez-vous que j’écrive en allemand, en espagnol ou encore en anglais ? Ou italien pourquoi-pas ?

  • GUILLERMET Cécile
    21 janvier 2020 à 22:10

    Soleil ? Combien de fois me suis-je sentie piégée ? Combien de fois ai-je remonté le fleuve ? Maintenant je suis inscrite sur la liste qui mène vers le toboggan, que j’ai aperçu plusieurs fois, j’y suis inscrite mais sereinement et je le descendrai le plus tard possible. Vous ne vous moqueriez pas un tout petit peu de Monsieur Ferra dans l’une de vos chanson ? Mais ça me fait trop rire en tant que fille de communiste, stalinien et connerie (je parle de mon père qui nage vers ses 90 ans, on dirait juste pour nous faire chier, ses 4 enfants, ses 3 petits enfants et ses 2 arrière petites filles).

  • GUILLERMET Cécile
    21 janvier 2020 à 21:47

    Allo SOS amitié!? J’ai des amies et amis certes, mais ils ne se trouvent pas toujours là à point nommé. Sans compter celles et ceux qui ont à jamais disparu…je suis d’humeur assez morose ce soir, mais ça ne va pas durer, mon verre va se briser dans un grand éclat de rire!!!

  • GUILLERMET Cécile
    21 janvier 2020 à 21:39

    Vous savez que ça va faire 37 ans maintenant que vous arrivez à me faire chialer avec vos bêtises ? C’est encore pire depuis que ma mère est décédée, le 15 novembre dernier…

  • Sandrine
    22 décembre 2019 à 20:09

    Cher Hubert
    Un mois que votre tournée s’est achevée. Après le pincement au coeur qui a suivi, les questions que je me pose. A quand le prochain album ? Y aura t’il quelques tournées dans les mois à venir ? Quand nous reverrons vous ? Vous me manquez déjà…

  • Christophe
    13 décembre 2019 à 15:14

    Enfin réalisé mon rêve.. Te voir a l’Olympia le 22novembre dernier, des souvenir plein la tête, exit le portable, un concert ça se vie en réel et non avec un téléphone, encore merci a toi pour ce moment inoubliable.

  • grosmollard
    24 novembre 2019 à 14:30

    un grand merci Hubert pour cette tournée moi assister a 5 concert pour les 40 ans et a chaque fois on en prend plein les yeux

  • Sandrine Sabatier
    18 novembre 2019 à 15:19

    Merci à vous M. Thiéfaine.
    Juste en face de vous à l’Axone, j’ai beaucoup aimé votre fou rire très vite maitrisé juste avant « l’ascenseur de 22h43 », les petits gestes de connivence avec les musiciens. Merci aussi pour « l’étranger dans la glace » et « vendôme gardénal snack ». Je vous ai vu 4 fois sur cette tournée, il ne me semblait pas les avoir encore entendues..
    Merci d’être comme vous êtes, ne changez rien. J’espère vous revoir très bientôt. Sandrine S.

  • Karen
    14 novembre 2019 à 17:56

    Je m’excuse pour le doublon.

  • Karen
    14 novembre 2019 à 17:55

    Nous serons là ce soir à l’Axone, place 160 et 162 gradin C porte 16. Il me tarde, à tout à l’heure Hubert…
    Karen.

  • Gautier
    14 novembre 2019 à 17:48

    Nous serons là, ce soir à l’Axone, porte 16 gradins C place 160 et 162… A très bientôt…

  • GERVIER CORINNE
    12 novembre 2019 à 17:55

    C’est normal
    on t’aime tout simplement
    tu es un des plus grand poètes à nos yeux de notre époque (je suis née en 1966 !!)
    (je parle au nom de plusieurs fans !!)
    A très bientôt sur scène !!?

    corinne

  • Jégo nicole
    23 octobre 2019 à 20:17

    Bonjour m
    Mr HFT je vous suis depuis 40 ans
    J habite Besançon et j aimerais vous voir en concert dans mà ville avant que je ne puisse plus me déplacer à cause de mon grand âge !!!
    Bien cordialement

  • JANIN Yves
    6 octobre 2019 à 19:53

    Bonjour
    Pour ma part j’ai découvert HFT voici 40 ans. Certes j’ai manqué les poussières, tant pis. Si vous prenez un peu de Brel, Brassens, Moustaki, Vian, Ferrat, Font, Rimbaud, Hugo, Fiori, Bénin, Verlaine, Baudelaire …etc. et que vous mélangez, vous obtenez la magique vision de la vie vue par HFT.
    Je signe pour 40 années de plus. Vivement le prochain concert.
    Amitiés à tous les indéfectibles.

  • valerie
    28 septembre 2019 à 02:33

    vraiment? 40 ans….et que de papillons ….votre cd tourne a grand mal dans ma tour….yep il est si vieux rires Merci. Vous avez été la quand je n étais qu une crevette crevant de trouille. Et grace a la musique de Hubert Felix j ai trouvé l enfer. Mais comme les morts doivent se sentior aussi seuls que les vivants, votre son m a sorti de ma merde. Ohh taznt d amour…tant de haine en retour. Merci.

  • Gilles
    19 septembre 2019 à 20:19

    Bonjour
    On est venu exprès de Cayenne pour le concert à Metz et on a été ravis. Top, Merci M. Thiefaine
    Par contre je suis un peu tombé sur Q en voyant qu’on ne pouvait même pas fumer une clope !!!! C’est quoi ce délire !! Ca fait vraiment trop longtemps que je ne suis plus rentré mais quand je vois ça, je me dit que finalement c’est mieux en remontant le fleuve au delà des rapides que ce soit le Maroni ou un autre …

  • AR BRAZ Michel
    9 septembre 2019 à 23:23

    Bonjour Monsieur H-F. J’espère que vous allez bien. Je souhaite savoir sur quelles guitares vous jouez, lesquelles vous préférez… Même si j’en ai une petite idée…(pochettes de disques…) Je suis guitariste passionné autodidacte amateur depuis 1971 (ça avait commencé en 1968 mais mes parents n’ont pas voulu – n’ont pas pu -m’acheter une guitare. Je suis bavard…la solitude…je vous laisse. A bientôt j’espère. Michel

  • les prineaux
    8 septembre 2019 à 11:39

    c’est normal cette fidélité car vous faites un boulot extraordinaire pour nous satisfaire sans jamais se moquer de vos spectateurs
    vos paroles chantent avec poésie les affres de l’existence humaine et retentissent dans les âmes de chacun.
    Que cela dure le plus longtemps possible et ne montez pas les marches du toboggan. restez dans le bac à sable car vous êtes encore un enfant du rock-poétique
    à bientôt à Nantes ou au bout d’un autre ailleurs.
    Grand merci et encore bravo

  • Emmanuel Chabrier
    4 septembre 2019 à 12:48

    Merci pour tout

    mais quand comprendras-tu que ton meilleur album sera le prochain ? Nous t’attendons, sûr et certain que tu as dans tes cartons des bootlegs fabuleux et des perles inédites…

    Cordialement

  • Dany
    4 septembre 2019 à 12:35

    Je suis accro depuis 1986, j’avais 15 ans…
    Je ne sais pas comment vivre sans HFT, merci beaucoup Monsieur!

  • DELISSE
    2 septembre 2019 à 11:03

    Merci Monsieur Hubert Félix Thiefaine vous êtes le représentant de notre génération, ça nous poursuit toujours et difficile d’oublier Amitiés Jacques.

  • PETIT
    1 septembre 2019 à 13:01

    Merci, accompagnez nous longtemps encore!

  • chris
    30 août 2019 à 18:54

    54 ans , decouvert en 1983 ; depuis suivi toutes les tournées…
    cette tournée fut sans doute l’evenement le plus important de cette année….

  • Ernst
    30 août 2019 à 17:19

    @ Minarro :

    A quoi ça sert qu’HFT se décarcasse : il a baptisé un de ses albums – Suppléments de mensonge –

    p.s : sorry Jérôme 🙂

  • Minarro
    30 août 2019 à 14:32

    Merci à vous de toutes les années, de sincérité, de partage sur scène, de musique ,d impression ,de vie . Chris

  • Christian DANIEL
    29 août 2019 à 17:05

    Président d’une toute jeune association, Je souhaiterais vous accueillir à la seconde édition du festival Paul VILLAZ » qui se déroulera à Beaulieu sur Dordogne durant l’été 2020. Je serais heureux si vous acceptiez d’échanger avec moi sur ce projet.
    Bien à vous

    Christian DANIEL
    06 83 27 33 41

  • petit homme
    23 août 2019 à 23:17

    Pour une distance classique de 9 jours lumière

  • petit homme
    23 août 2019 à 22:10

    … exp(pi) gigahertz ne semble-t-elle pas assez exotique comme fréquence ?

  • bruno
    21 août 2019 à 23:30

    QUAND PARAITRA UN NOUVEL ALBUM OU PEUT ETRE UN NOUVEAU LIVE POUR LA TOURNEE D’hiver ?
    MERCI D’AVANCE

  • jijiduvar
    21 août 2019 à 16:50

    56 balai toujours aussi fan

  • ma zoute
    21 août 2019 à 14:06

    personne ne la verra 🙂

  • Lydia
    20 août 2019 à 17:34

    Merci Hubert pour ces 40 ans de poésie et de folie. Mon rêve c’est exaucé à Metz où j’ai pu te voir après une attende de 35 ans !!! Concert magique et inoubliable. Je ne désespère pas de te rencontré à nouveau. Une énorme pensée vosgienne et mille merci à toi.

  • le Doc.
    20 août 2019 à 15:48

    re 🙂 à toi Anthony

  • le Doc. / Jean-Pierre Zéni
    20 août 2019 à 15:39

    🙂 à toi Anthony

  • Anthony
    20 août 2019 à 13:24

    Bonjour Jean Pierre dit le doc, nous nous sommes croisé à Bourges.. Au plaisir de vous revoir.

  • pevr
    20 août 2019 à 11:42

    Rares sont les artistes indéfectibles à leur public. Merci pour ces chansons qui m’accompagnent depuis mes dix-sept ans et pour toute cette énergie partagée.

  • ZouZoute
    20 août 2019 à 08:19

    Pas mieux 🙂

  • le Doc. / Jean-Pierre
    20 août 2019 à 07:53

    Ma démarche, ou sur les traces de mes traces, s’est toujours inscrite dans l’esprit de cette citation :

    Je me suis soigneusement abstenu de tourner en dérision
    les actions humaines, de les prendre en pitié ou en haine;
    je n’ai voulu que les comprendre.

    Baruch Spinoza

    , et je fus servi par le duo HFT/public au-delà de toute espérance !…