Skip to content

Page noire

Sept ans après Stratégie de l’inespoir, HFT revient avec un titre inédit « Page noire », un morceau-fleuve de près de 7 minutes qui questionne notre civilisation et notre relation au temps, en pointant du doigt les désillusions de la modernité. Accompagné d’un clip percutant, tout en allégories, signé Yann Orhan, sur une composition d’Arman Méliès, « Page noire » a été réalisé par Lucas Thiéfaine.

Auteur : H.F. Thiéfaine / Compositeur : Arman Méliès
Arrangeurs : Christopher Board, Frédéric Gastard & Lucas Thiéfaine

Jean-François Assy : Basse & violoncelle
Christopher Board : Claviers
Frédéric Gastard : Saxophone
Lucas Thiéfaine : Batterie & percussions
Diane Sorel & Carole Masseport : Chœurs

Réalisé & mixé par Lucas Thiéfaine
Enregistré par Lucas Thiéfaine & Dominique Ledudal
Masterisé par Mathieu Bameulle (Soundbox Mastering)
Artwork : Yann Orhan (pour SloSlo)

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Voir les 107 commentaires
  • POMMIER
    14 juin 2021 à 19:24

    A très bientôt merci pour tout

  • Bark
    5 juin 2021 à 20:23

    « La nuit grande se lève du côté de l’Orient » ! Je sais pas vous! Mais j’entends plutôt: La nuit gronde et se lève du côté de l’Orient. Par contre c’est plus difficile d’entendre s’il dit MAUX ou MOTS ! La première fois que je l’ai écouté.. c’était une avalanche de sentiments et d’admirations, bref, j’ai très clairement pensée au « mots » je me rappelle je l’ai écris dans ma tête… Qu’en pensez vous?

  • Philippe Moriau
    4 juin 2021 à 20:54

    Prélude d’un nouvel album ?

  • Lavie
    27 mai 2021 à 07:44

    Je trouve ce texte éblouissant mais je ne l’interprète pas comme une perception de notre civilisation prise dans une frénésie qui l’empecherait de réfléchir ou d’aimer.
    Pour moi ce poème puissant se déroule à quelques semaines où jours de la disparition de l’espèce humaine . Trop tard pour tout , trop tard pour nous .Peut être un jour une renaissance avec « les enfants cosmos ».
    Magnifique

    Jean Lavie

  • Rerelaurent
    23 mai 2021 à 13:34

    Qui.donc.pourra .savoir.quand.le.soleil aura.retrouver.le.futur.imparfait.

  • LAURENT.
    23 mai 2021 à 13:25

    Enigmatique.equation n.est.il.pas merveilleux.etc.

  • Karen
    22 mai 2021 à 22:41

    Merci d’être là…

  • Karen
    22 mai 2021 à 22:35

    Difficile de définir l’espace temps lorsque l’on pense profondément que celui-ci n’existe pas.
    Mais peut-être que c’est cette avancée rapide de notre passage ici qui nous affecte le plus et nous fait prendre conscience que nous sommes dans le précipice d’ une spirale incessante. Mais rien n’empêchera, ni même cette traversée, de donner de soi-même à l’autre, aux autres jusqu’aux derniers instants de sa vie et dans toutes circonstances confondues… Que ce soit à des foules, à ses proches, à son public etc… Et c’est très bien comme ça.
    Les sentiments, la tendresse, le véritable amour ne se meurt pas. Le véritable amour, le vrai, ce n’est pas la rencontre entre deux corps mais bien la rencontre entre deux âmes, bien au-delà de nos enveloppes corporelles et des beautés artificielles. Ce lien indéfectible du véritable amour qui nous lie. N’es-tu pas, toi l’Artiste, l’une de nos plus belle histoire d’amour. Ô combien que si…
    N’est-ce pas ce qu’un poète, un écrivain, nous transmet en nous offrant les profondeurs de son cœur qu’il met à nu ? Et la rencontre, la grandeur de toutes ces âmes qui nous parlent, nous questionnent, nous font du bien, nous donnent à réfléchir et nous lient.
    Il y a des rencontres comme ça qui font tout mon bonheur bien que je ressente tout ce qui se passe à travers cette page noire, et bien plus encore…

  • petit homme
    21 mai 2021 à 23:18

    Non, je n’ai pas honte.

  • naoned 44
    21 mai 2021 à 10:03

    quid des chœurs?

  • petit homme
    20 mai 2021 à 23:42

    Ce n’est qu’une question de détails, je n’avais pas vu la subtilité !

  • petit homme
    20 mai 2021 à 21:38

    Si vous avez utilisé 2141 et que la route est bloquée, essayez i = 1363 soit 4282/pi

    https://drive.google.com/file/d/1BDy3_3a0SrZDYif7xPPDXLGags3WrpEm/view?usp=sharing

  • petit homme
    20 mai 2021 à 19:46

    Quoique, si Lao-Tseu l’a dit …

  • petit homme
    20 mai 2021 à 18:09

    Tonton Hubert un sage ?

  • Leclerc gilles
    19 mai 2021 à 10:41

    Quel texte!!!! Le regard d’un sage posé sur notre pauvre monde que sa civilisation laisse dériver vers un abime d’indifférence, d’oubli et d’inconscience. Juste magnifique, d’une lucidité poignante et émouvante. Bravo Monsieur !!!!!!
    Vivement l’album et la tournée qui suivra.

  • Sandrine
    19 mai 2021 à 09:40

    Et l’oeuvre de Cioran de se conclure par un dernier aphorisme… « Après tout, je n’ai pas perdu mon temps, moi aussi je me suis trémoussé, comme tout à chacun, dans cet univers aberrant. » Cioran, In Aveux et anathèmes.

    Certains – lui, vous – se trémoussent avec plus d’élégance que d’autres…

    Il est des oeuvres que l’on rencontre… et qui nous accompagnent à jamais… La sienne, la votre m’auront permis de « mieux supporter la vie et de mieux me supporter moi-même » (Cioran, Entretiens).

    Merci…
    Infiniment Merci !

  • Sandrine
    19 mai 2021 à 09:34

    Et l’oeuvre de Cioran de se conclure par un dernier aphorisme…  » Après tout, je n’ai pas perdu mon temps, moi aussi je me suis trémoussé, comme tout à chacun, dans cet univers aberrant. » Cioran, In Aveux et anathèmes.

    Certains – lui, vous – se trémoussent avec plus d’élégance que d’autres…

    Il est des oeuvres que l’on rencontre… et qui nous accompagne à jamais… La sienne, la votre m’auront permis de « mieux supporter la vie et de mieux me supporter moi-même » (Cioran, Entretiens).

    Merci…
    Infiniment Merci !

  • Gaybeul
    19 mai 2021 à 03:08

    Et ta tête tombe de son socle de rêve
    Ouais ta tête tombe de son socle de rêve…

  • petit homme
    18 mai 2021 à 23:46

    J’ai soaf !

  • le Doc. dit Jean-Pierre Zéni
    17 mai 2021 à 19:41

    Peut-être G pour Goethe , D pour Dante , V pour Virgile !

  • Catherine Bilien
    17 mai 2021 à 18:28

    Ce morceau est tout simplement d’une grande profondeur, infiniment touchant et très beau
    Merci Hubert et toute l’équipe. Je me demande aussi le pourquoi des lettres G, D et V?
    Je suis impatiente de découvrir d’autres titres. Bravo!

  • Laurendeau
    17 mai 2021 à 14:35

    Thiefaine un grand poète chanteur compositeur fan depuis toujours tes albums différents mais toujours aussi bon une bête de scenes tu es le, meilleur

  • Candido Carine
    17 mai 2021 à 12:20

    Merci Hubert-Félix / Magnifique chanson.

  • Jean CROISSANT
    16 mai 2021 à 20:38

    Mais nous avons, et nous prendrons « encore le temps » d’écouter Hubert-Félix, c’est nos « stratégies de l’espoir ». Cette « Page noire » est certainement la page blanche d’un nouvel album de l’Artiste. Merci pour la profondeur de ce texte, du grand Thiéfaine.

  • anthony
    16 mai 2021 à 20:29

    Merci mais cela fait mal !

  • Dominique
    16 mai 2021 à 11:31

    Je te suis depuis tes débuts avec Machin… Je dévore tes albums depuis des années et même que mon fils 18 ans écoute en boucle « Suppléments de mensonge ». J’attends la suite et voilà qu’elle arrive avec 7 mn de gâterie. Cela est-il le prélude à un nouvel album…C’est très vraisemblable.

    Alors je vais attendre et écoutant « Page noire » et les autres albums.

    Merci HFT

  • charly
    16 mai 2021 à 05:34

    Merci, cela me dénoue.

  • petit homme
    15 mai 2021 à 22:54

    page noire le CD n’existe pas. Si tu es meublé chez Stark & Cie tu peux toujours télécharger le titre ( sur amazon par exemple ) et tu le grave.

  • De souza
    15 mai 2021 à 21:34

    Bonjour je suis passionné par Hubert depuis mes 14ans et j’ai 53. Je souhaite vraiment me procurer PAGE NOIRE, le CD! Comment dois-je faire ? Cordialement et respect à tous

  • Bruno
    15 mai 2021 à 16:33

    Magnifique.
    La voix est inchangée depuis toutes ces années.
    Je ne me lasserai jamais.
    Merci, tout simplement, merci.

  • Éric
    15 mai 2021 à 14:34

    Fan depuis toujours, je suis encore sous le charme de l’artiste vivant de notre siècle que j’admire le plus au monde.
    Merci de me faire rêver encore et toujours.
    T’es un génie mec !!

  • Guerrier Dominique
    15 mai 2021 à 13:38

    Magnifique !
    Touché en plein coeur,

  • Barbouche c
    15 mai 2021 à 12:48

    Ecouté en boucle . Vraiment très beau. J aime beaucoup le saxo, très doux, un brin nostalgique

  • PK
    15 mai 2021 à 11:52

    Cette chanson ainsi que ce clip sont magnifiques…
    On espère vraiment un album à venir sous peu.

  • Gautard
    15 mai 2021 à 10:13

    Bonjour,
    Merci pour ce moment de détresse que vous partagez avec élégance.
    Léo Ferré n’aurait pas fait mieux.
    Les paroles sont très belles et la descente chromatique très appropriée.
    Merci.
    Stéphane.

  • Pyb
    14 mai 2021 à 22:01

    Tu nous manquais Hubert….Merci pour ce cadeau inattendu!

  • GUERITAINE Nicolas
    14 mai 2021 à 21:37

    Merci pour cette magnifique chanson retraçant parfaitement les maux de notre société. J’espère qu’un album va suivre cet opus.

  • Ponpon
    14 mai 2021 à 19:52

    Des mots sur nos maux
    Un régal du bonheur de vous entendre à nouveau à bientôt de se revoir

  • Roisin Thierry
    14 mai 2021 à 14:30

    Merci pour cette nouvelle chanson très belle je l’écoute an boucle. Monsieur Hubert- félix Thiéfaine allez-vous sortir un nouvel album

  • Richard Thérèse
    14 mai 2021 à 13:45

    Savoir mettre des mots aussi justes, sur nos maux, c est tout simplement majestueux. Merci Hubert et à tous ceux qui ont collaborés à cette œuvre. Une de plus.

  • Abazie
    14 mai 2021 à 10:28

    …hé bien moi je prendrai toujours le temps d’affronter la beauté de tes mots Hubert!

  • pascalou78
    14 mai 2021 à 10:12

    aussi sublime qu’infinitives voiles…

  • François Gécé
    14 mai 2021 à 09:58

    Ouais papa c’est encore moi.

    « Cantique monotone aussi vieux que nos races. »

    Je vous dois tant (mais vous n’en voudrez pas)/Tant pis.

    « Maudit pour des siècles et des siècles, tandis que d’autres se sont servis
    le bâtisseur de pont, lui,
    ne s’est pas posé la question. »

  • Christophe Marteau
    14 mai 2021 à 09:08

    Merci pour cette magnifique chanson, comme toujours. 40 ans de bonheur à vous écouter et à m’émouvoir depuis je suis branché sur votre secteur.. 1000 merci pour vos albums et vos concerts… Merci et bravo.

  • Christophe Marteau
    14 mai 2021 à 08:41

    Magnifique chanson comme toujours. Merci pour toutes vos chansons et vos concerts. 40 ans de bonheur à vous écouter, à m’emouvoir depuis que je me suis branché sur votre secteur. Bravo et merci

  • Florence
    14 mai 2021 à 07:57

    La mélodie le texte la voix … émouvant très touchant . Merci à tous pour votre travail et le bonheur de savoir qu une aventure continue

  • P.
    14 mai 2021 à 07:39

    Très émue de vous entendre, bravo et merci à vous Monsieur Thiéfaine et à toute votre équipe pour ce titre, cette composition et ce clip, tout est captivant…et prometteur.

  • Sandrine Sabatier
    13 mai 2021 à 20:07
  • Vitaline
    13 mai 2021 à 20:05

    Ce titre résonne comme « Une saison en enfer »… avant un départ pour votre Harar, Cher Hubert ?
    Merci pour ce texte superbe et son excellente mise en musique.

  • Jrf
    13 mai 2021 à 19:53

    Bouleversant, fantastique !

  • Roisin Thierry
    13 mai 2021 à 19:29

    Très bien à quand un nouvel album sa meux manque

  • Olivier
    13 mai 2021 à 19:01

    Merci, merci, merci! Monsieur HFT et les musiciens vous accompagnant! La musique et la poésie ont toujours leur place et plus que jamais nous avons besoin de ces parenthèses.
    Alors oui simplement: MERCI!

  • petit homme
    13 mai 2021 à 18:56

    page noire téléchargé, j’écoute en boucle, splendide !

  • Le gal
    13 mai 2021 à 18:08

    Bonjour. Merci Hubert, j’attendais avec impatience de tes nouvelles et voilà la page noire. Merci Merci. Vivement un album…….Arnaud

  • Philb
    13 mai 2021 à 16:54

    Que veut dire les lettres G D V en croix ?

  • Brocky
    13 mai 2021 à 15:56

    « On n’entre pas dans mes chansons comme dans un moulin. Afin qu’elles ne soient pas seulement écoutées, mais plutôt réécoutées », disait Brassens. C’est aussi le cas des tiennes. Et encore le cas pour cette nouvelle sublime création que tu nous livres là. Merci. Toujours. Merci à toute l’équipe qui a contribué.

  • Nathalie
    13 mai 2021 à 15:39

    1 000 MERCIS ! Quel beau cadeau pour ce jeudi de l’Ascension !!! J’écoute en boucle et régale mes yeux de ce clip !

  • Patrick Ruget
    13 mai 2021 à 14:35

    Magnifique texte et superbe réalisation
    Bravo

  • Eric
    13 mai 2021 à 14:13

    Bravo pour ce titre !
    J’implore la prochaine tournée pour 2022

  • Sonia
    13 mai 2021 à 14:04

    Bravo pour ce magnifique titre, que je vais écouter en boucle comme à chaque nouvelle sortie. Hâte de découvrir le nouvel album. Hubert-Félix, vous m’accompagner depuis plusieurs décennies et ce pour mon plus grand plaisir.
    Bravo aussi à Lucas, très belle association familiale, réussie. Bravo aussi pour votre duo avec Arman, j’adore également.
    Au plaisir de vous revoir sur scène !!

  • petit homme
    13 mai 2021 à 13:31

    Nous n’avons plus le temps d’attendre un feu vert

  • Dablin-MIot
    13 mai 2021 à 13:26

    Douceur explosive, merci M. Hubert-Félix THIEFAINE……à écouter « sans modération », et méditer….

  • Eole
    13 mai 2021 à 12:08

    Ce suaire qui nous colle à la face
    Les rotatives qui annulent le sacre du printemps
    Vivement le prochain album et de te retrouver sur scène
    Musique et poésie superbes

  • bixente
    13 mai 2021 à 11:32

    Bravo pour ce superbe morceau.
    Bravo également au travail de Lucas.

  • Barré
    13 mai 2021 à 10:23

    Excellent vraiment superbe cela augure un nouvel album d’une nouvelle couleur musicale.
    On sent un renouveau.Le clip est à la hauteur explosif et parlant.
    Merci pour le partage et bonne suite.

  • Sandrine
    13 mai 2021 à 10:18

    Merci pour cet instant de douceur, de bonheur en ces temps troublés, heureusement les poètes existent encore, vous en êtes la preuve… Hâte de vous revoir sur scène !

  • Jacquet
    13 mai 2021 à 10:14

    Vivement l’album et une tournée

  • Blanche-Plume
    13 mai 2021 à 10:04

    Super morceau, peut-on attendre un album prochainement ?

  • Michelin
    13 mai 2021 à 09:22

    Bonjour et bravo a vous ,après une si longue absence autant scénique que musical je découvre une nouvelle page et c’est un délice pour les oreilles, que de chemin parcouru depuis MACHIN. Salutations

  • Cosaque
    13 mai 2021 à 08:51

    Merci, merci, merci.
    Prenons le temps d’écouter, d’apprécier, de frissonner.
    Une belle claque aux futiles balivernes, fadaises, coquecigrues et autres billevesées débitées par le fourbe mainstream ambiant et l’immonde cancel culture.

    Allez hue !

  • MOLERE Hervé
    13 mai 2021 à 08:49

    Formidable, poignant et plein de vérité! on n’a plus le temps, je rajouterais on ne prends plus le temps aussi…

  • Nadège
    13 mai 2021 à 07:59

    Hubert-Félix, j’aime encore et toujours « spleener » avec toi…
    N.J.

  • Vaxelaire Gabriel
    13 mai 2021 à 07:57

    Hubert
    Depuis ton dernier album qui date déjà, j’attends patiemment de tes nouvelles et voici un nouveau morceau qui vient encore une fois de me remplir d’espérance, peut être bientôt un nouvel album il y a encore de la place dans mon coffret et surtout aller te voir en concert malgré l’incertitude de la période actuelle.
    Voila, encore merci pour ton oeuvre qui me tiens compagnie depuis bien longtemps.
    Gabriel

  • bazetoux didier
    13 mai 2021 à 07:49

    très bon titre voir la suite pour un l album

  • Huray Thomas
    12 mai 2021 à 23:48

    ❤❤ Hubert, merci infiniment pour ton œuvre

  • Thierry
    12 mai 2021 à 23:23

    J’ai enlevé mon masque pour écouter ce nouveau morceau que j attendais… comme un vaccin….A très vite Mr Thiefaine.

  • Fred
    12 mai 2021 à 23:18

    Merci pour cette belle création poétique.

  • Fred
    12 mai 2021 à 23:15

    Merci pour cette belle création poétique. Vivement l’album.

  • Stephane
    12 mai 2021 à 22:27

    Bravo et Merci Monsieur Hubert !

  • Pat
    12 mai 2021 à 22:16

    Merci à toi poète verbale, pour cette ôde à notre vie sans vie que nous déroulons aveugle à toutes réalités, noyés dans notre emerveillement face à la magnificience technologique…
    Le fait de simplement t’écouter me rempli d’extase et me fait endurer avec plus de facilité, les fastes de ma solitude cérebrale.
    J’ose dire que j’aime ce que tu fais !

  • Martial
    12 mai 2021 à 22:02

    Merci
    Grand maître
    Un texte inspiré de notre vie actuelle.
    Des autres textes et des chansons encore et encore
    Et surtout hâte de se retrouver pour un concert

  • IMBRECHT JEAN-LUC
    12 mai 2021 à 21:46

    Merci pour ce texte magnifique, pour le déclic qu’il déclenche, dire oui à la vie et pouvoir ôter ce linceul qui nous colle à la face.
    Bravo à toutes l’équipe pour le travail fait pour ce nouveau titre.

    Hâte de vous au zénith de Lille.

    Prenez soin de vous

    Jluc

  • EGEA
    12 mai 2021 à 21:46

    Reviens vite, nous avons besoin de toi

  • Rachel
    12 mai 2021 à 21:33

    Excellent !
    MERCI Mister Thiéfaine !

  • Katia
    12 mai 2021 à 21:14

    Cher Monsieur Thiefaine,
    Grâce à vos textes et à vos chansons, je me sens « unique » et privilégiée de faire partie de votre univers musical. J’ai hâte de vous retrouver en concert en Suisse. Encore une fois, vous nous gâtez avec ce nouveau titre. Tout simplement merci.

  • Zoe
    12 mai 2021 à 21:13

    Juste un grand merci

  • Merz
    12 mai 2021 à 21:02

    Juste merci

  • Oliveira F.
    12 mai 2021 à 20:54

    Merci merci et encore merci pour ce moment de plaisir à l’état pur en ces temps noir et incertain.
    Vivement l’album et les concerts.

  • Perla
    12 mai 2021 à 20:36

    Bravo pour ce titre et ce clip qui restitue bien la détresse face au chaos

  • Jacques
    12 mai 2021 à 20:34

    Merci pour cette ´´page noire ´ au texte si juste et plein d’émotion. Cela fait plaisir de te retrouver avec une voix toujours aussi jeune et une superbe mélodie. Bravo aux musiciens.
    Jacques G. Voisin de quelques kms … à bientôt en concert ?

  • Daniel
    12 mai 2021 à 19:53

    Comme a son habitude Monsieur HF thiéfaine me mène dans un univers a part et je mégarde dans la magnifisance , c’est encore 7 minutes de pure bonheur qui s’ajoute à mes écoute. J’attendais avec impatience le Maître.
    L’éclat d’un nouveau titre d’un nouveau clip ou d’un nouvel album, enfin .
    Le temps c’est suspendu et j’écoute cette magnifique Page Noir..
    Merci Monsieur Thiéfaine pour envoyé dans mon cerveau de tel sensations de plaisirrrrrrrr.

  • Pascal
    12 mai 2021 à 19:41

    Magnifique, vivement le retour des concerts. Tu nous manques Hubert Félix.

  • Inespoir66
    12 mai 2021 à 19:24

    Page noire, Hubert Félix THIEFAINE, 12 05 2021

    Nous n’avons plus le temps d’imaginer le pire
    D’imaginer la peur à l’heure du temps zéro
    Nous n’avons plus le temps pour les larmes et les rires
    Plus le temps de fleurter avec les chaines info
    Notre besoin de paix, d’amour et d’illusions
    S’est perdu dans le feu de notre hypocrisie
    Quand nous cherchions en vain là-bas dans les bas-fonds
    Sous le marbre des morts l’entrée d’un paradis

    Nous n’avons plus le temps d’imaginer le pire
    D’imaginer nos yeux de chines hallucinés
    Nous n’avons plus le temps pour les larmes et les rires
    Plus le temps d’éviter à nos corps de sombrer
    Les rats inoculés ont quitté l’arrière-cour
    Et les mouches tombent avant de gouter au festin
    Quand de joyeux banquiers cherchent un nouveau tambour
    Pour battre le retour du veau d’or clandestin

    Nous n’avons plus le temps d’imaginer le pire
    D’imaginer nos lois tombant d’un Sinaï
    Nous n’avons plus le temps pour les larmes et les rires
    Plus le temps d’oublier ceux qui nous ont trahis
    Le Décalogue se brise en milliards de versions
    Mais les nouveaux Moïse n’intéressent plus Rembrandt
    Et dans les ruines obscures des salles de rédaction
    Les rotatives annulent le sacre du printemps
    Nous n’avons plus le temps d’imaginer le pire
    D’imaginer nos pleurs d’esclaves à Babylone
    Nous n’avons plus le temps pour les larmes et les rires
    Plus le temps de prier les vierges et les madones
    J’entends les harmonies d’un chant de rémission
    D’un cantique atonal aussi vieux que nos races
    Et puis j’entends les cloches de la résurrection
    Quand j’arrache le suaire qui nous colle à la face

    Nous n’avons plus le temps d’imaginer le pire
    D’imaginer nos rêves au rythme du chaos
    Nous n’avons plus le temps pour les larmes et les rires
    Plus le temps d’affronter la beauté de nos mots (maux ?)
    J’ai rangé nos désirs au fond de l’univers
    Entre deux météores et une comète en feu
    Et j’ai mis de côté Telemann et Mahler
    Pour ne pas oublier la B.O. de nos jeux (je ?)

    Nous n’avons plus le temps d’imaginer le pire
    D’imaginer l’amour au temps des sentiments
    Nous n’avons plus le temps pour les larmes et les rires
    La nuit grande se lève du côté de l’Orient
    Les visions incolores des peuples asservis
    Demain joueront peut être avec un jour nouveau
    Quand les enfants cosmos en visite à Paris
    Caresseront les chevreuils aux sorties du métro

  • Sylvain
    12 mai 2021 à 19:24

    Magnifique, j’ai hâte….

  • Arnaud
    12 mai 2021 à 19:08

    Et p….n !!! Ce que ça fait du bien ce nouveau titre depuis le temps. Merci, merci, merci et encore merci !!!! Vivement l’album… trop hâte…

  • LAURENT.
    12 mai 2021 à 19:06

    Que.signifie.cet
    Orgnigrame

  • Bruno
    12 mai 2021 à 18:59

    Superbe……J’adore

  • Arnaud
    12 mai 2021 à 18:56

    Sublime !!! Comme d’habitude….Très touchant ..on prend une claque mais n’est ce pas ce que l’on cherche avec HFT ?

  • Lionel Modolo
    12 mai 2021 à 18:53

    Magnifique titre, tout comme le clip, bravo vivement la suite

  • Rouquette
    12 mai 2021 à 18:47

    7 min ? Mais l’impression que c’est bien plus court pourtant, langoureux…
    Lent et froid… Le désenchantement perpétuel et renouvelé de HFT.
    Il y a quelque chose de Black Star de Bowie dans cette page noire…
    Et bien sûr la référence salutaire à la littérature.
    Et le slow motion des images, le plâtre figé de ce buste pétrifié face au spectre omniprésent de la course à l’info, à l’image qui pulse, au feu de l’info.
    Même l’explosion en retour-aller est d’une lenteur cosmique.
    Aux larmes citoyens semble-t-il nous susurrer.
    N’oublions pas la BO de nos jeux, imaginons l’amour et les rires…
    Merci ! Encore, merci HFT !

  • Colomb
    12 mai 2021 à 18:42

    Merci pour votre partage de ce nouveau titre que je vais réécouter à tête reposée merci pour la page noir et bonne continuation

  • Burgeat Françoise
    12 mai 2021 à 18:36

    Des arrangements superbes.
    Une chanson superbe. Un beau clip !
    Vivement l’album ! À quand la sortie ?

  • Falconnier
    12 mai 2021 à 18:30

    Très bon texte et musique .un peu de joie ce soir

  • Jeff
    12 mai 2021 à 18:26

    Je viens d’écouter cela. Comme toute œuvre philosophique, va falloir que j’y retourne pour comprendre. Mais j’aime déjà !

  • Gosse
    12 mai 2021 à 18:23

    Ah la claque !! J’ai chialé en écoutant tellement ça me touche !!! J’aime j’aime j’aime j’aime !!!

  • Sandrine
    12 mai 2021 à 18:21

    Je viens de l’ecouter. Deja saisie par les paroles, et le clip quelle force, mais zut, ON FAIT QUOI ?

  • Sylvain
    12 mai 2021 à 18:21

    Merci et bravo! Hâte d’entendre la suite ! Des bises à tous de La Rochelle