Skip to content

Le saviez-vous ?

Cette rubrique est destinée aux aficionados « purs et durs » qui suivent Hubert avec passion au fil de toutes ces années et à ceux qui désirent désormais en faire partie. Nous vous proposons, dans cette rubrique, de vous livrer de temps en temps une info, anecdote, citation, bref, tout ce que nous glanons ou retrouvons dans nos archives de presse, vidéos, audios, et qui font sourire, réfléchir, jouir !

Le but premier étant de partager avec vous tous ces documents pour la plupart inédits – voire – exceptionnels … Tous les écrits, citations, et anecdotes produites dans cette rubrique n’engagent en aucun cas l’Artiste mais uniquement David STAROSTA, le Webmaster rédactionnel du site officiel.

*  » Oui, j’irais voter, je ne sais pas pour qui, d’ailleurs j’m’en fous mais j’irais voter… pour la Démocratie… »
HF THIEFAINE – Citation Pollen 2002

*  » Il y a Hubert, qui est le mec bosseur & qui est assez rationnel ; il y a Thiéfaine, qui est un peu l’artiste – star, expansif, qui fait applaudir les foules ; &  il y a Félix, qui est le déglingué de l’histoire & qui empêche les autres de travailler parce qu’il se couche trop tard… »
HF THIEFAINE – Citation Mars 1998

* « Je doute… parfois même de mes incertitudes ! »
HF THIEFAINE – Citation 2001

* Durant la tournée « Bluesymental Tour » ( 1990 / 1991 ), Hubert Félix Thiéfaine a interprété « Autoroutes Jeudi d’Automne »… Il avait inséré un texte espagnol à l’intérieur de cette chanson, texte qui avait d’ailleurs inspiré Hubert dans son écriture. Ce texte de César Vallejo, poète espagnol, s’appelle « Piedra Negra Sobre Una Piedra Blanca », en voici un extrait en vers espagnols, chantés par Hubert :

Me moriré en París con aguacero,
un día del cual tengo ya el recuerdo.
Me moriré en París -y no me corro-
tal vez un jueves, como es hoy, de otoño.

Jueves será, porque hoy, jueves, que proso
estos versos, los húmeros me he puesto
a la mala y, jamás como hoy, me he vuelto,
con todo mi camino, a verme solo.

* Lors d’un concert donné à l’Olympia le 02 Novembre 1981, Hubert Félix Thiéfaine avait repris « scènes de panique tranquille » en intro de « mathématiques souterraines »… Devant un public littéralement en délire, HFT avait improvisé les paroles de ce texte, devenu alors un hymne pour le moins… original :

Valium, Tranxène, Nembutal, Yogourts, Acides…
Valium, Tranxène, Nembutal, Yogourts, Acides…
Valium, Tranxène, Nembutal, Yogourts, Acides…
Travail, Famille, Patrie…
Syndicats, Religions, Politique…
Tiercé, Télé…
Loto, Football, Bagnole, Picole, Pignole
A chacun sa do – peu ! Chacun sa do – peu ! Chacun sa dope…
Fais – moi une place dans ton linceul, quand y’en a pour un y’en a pour deux
Fais – moi une place dans ton linceul… pour un coup de dents…
J’t’arrache… les… yeux…

* Le premier album de la discographie d’Hubert Félix Thiéfaine intitulé « Tout corps vivant étant appelé à s’émouvoir » est sorti sous un premier label nommé « Festival » pour 1200 exemplaires. Sterne a ensuite repris la diffusion de cet album…

* Lors d’un concert au festival du Val – de – Marne durant la tournée « Routes 88 », Hubert Félix Thiéfaine a invité Claude REBOUL, chanteur de rues à Beaubourg, à venir interpréter une chanson du répertoire d’HFT. Claude REBOUL avait alors choisi de jouer « La môme kaléidoscope » seul avec… un orgue de Barbarie !!

* Dans la chanson « diogène série 87 » se trouve un couplet issu du drame « le Satyros » écrit par Goethe. Voici les vers originaux tiré du paragraphe de ce texte. En réalité, dans la chanson, quelques mots allemands sont rajoutés à la fin… à vous de les trouver ! 😉

Von euch Schurken keinen Spott!
Ich tät euch Eseln eine Ehr an,
Wie mein Vater Jupiter vor mir getan;
Wollt eure dumme Köpf belehren
Und euren Weibern die Mücken wehren,
Die ihr nicht gedenkt ihnen zu vertreiben;
So mögt ihr denn im Dreck bekleiben.
Ich zieh meine Hand von euch ab,

Lasse zu ed
leren Sterblichen mich herab.

* C’est Hubert Félix Thiéfaine qu’a choisi Jean Louis Foulquier pour évoquer la disparition de Serge Gainsbourg dans l’émission Pollen sur France Inter en 1991… Hubert expliquait dans cette émission que d’habitude il était du genre « dur à cuire » quant à la disparition des gens mais qu’il avait tout de même pris la nouvelle en pleine figure et qu’il était touché… Serge Gainsbourg avait déjà confié à Jean Louis Foulquier qu’il avait une bonne estime de l’artiste Thiéfaine…

* Le groupe machin fût interviewé dans un journal distribué dans les ANPE nommé « Avenirs » mensuel N° 292, Mars 1978, dont le thème était « les gens du spectacle », rubrique « comment on crée un groupe ». Ils expliquent lors de cette longue interview, entre autres, qu’ils animaient les colonies de vacances Peugeot & les campings Alsthom. Il leur arrivait aussi d’accompagner un certain Hubert Félix Thiéfaine, autre chanteur de la région….

* Hubert fonda l’un de ses tous premiers groupes dans les années 60/70, nommé « 4 fous dans une latrine », dans lequel Tony Carbonare était l’organiste. Ils ont répété deux fois et dissous le groupe !! 😉

* « Un jour, alors que je devais passer chez Drucker, on m’appela très peu de temps avant l’enregistrement de l’émission pour me dire que c’était annulé… je demandai pourquoi c’était annulé… on me répondit que je n’étais pas assez connu… je demandai alors ce qu’il fallait faire pour être connu …. On me répondit qu’il fallait passer chez Drucker… »
HF Thiéfaine, Citation 2001.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 


Voir les 6 commentaires
  • Aficionaso0613
    29 mai 2021 à 15:34

    Précision : Claude Reboul, invité par Hubert, a également interprété « La môme kaléidoscope » avec un orgue de Barbarie à l’Elysée-Montmartre le 30 avril 1988, j’y étais ! et je m’en souviens très bien !

  • Demars
    16 novembre 2020 à 05:42

    Je sais que dans votre alchimie,
    L’atome ça vaut des travellers chèques
    Et ça suffit comme alibi.
    Je vous attends.
    A l’ombre de vos centrales, je crache mon cancer.
    Je cherche un nouveau nom pour ma métamorphose.
    Je sais que mes enfants s’appelleront vers de terre.
    Moi, je vous dis :  » bravo  » et  » vive la mort ! « 

  • FRED06
    24 mai 2020 à 18:36

    Précision supplémentaire : Claude Reboul a également interprété « La Môme Kaléidoscope » avec un orgue de Barbarie à l’Elysée Montmartre à Paris le 30 avril 88, je le sais, j’y étais !!!! et j’ai toujours le billet dédicacé par Claude Mairet !!!!

  • Le Doc.
    6 janvier 2015 à 20:36

    * « Un jour, alors que je devais passer chez Drucker, on m’appela très peu de temps avant l’enregistrement de l’émission pour me dire que c’était annulé… je demandai pourquoi c’était annulé… on me répondit que je n’étais pas assez connu… je demandai alors ce qu’il fallait faire pour être connu …. On me répondit qu’il fallait passer chez Drucker… »
    HF Thiéfaine, Citation 2001.

  • Le Doc.
    6 janvier 2015 à 20:31

    Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis dit le dicton, qui était l’imbécile ? un peu des deux ! ou alors ?!

    😉

  • karo
    8 mars 2011 à 22:18

    dans le dico des musiciens qui ont joué avec thiefaine il manque paul personne,arnaud giroux et henka johansson ,ils ont tout de meme accompagné hubert pour l album et la tournée amicalement blues,j ai eu l occasion de passer quelques soirées memorables en compagnie de toute l equipe au bar resto de la doulonne a etrepigney dans le jura et en after show au moulin de brainans,des moments inoubliables!