Skip to content

Alambic / Sortie sud (1984)

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 


Voir les 18 commentaires
  • Cartouche
    16 décembre 2011 à 09:41

    La dernière fois, c’était « Stalag-Tilt » sur Bluesymental Tour, non ? Avec ces lumières stromboscopiques à vous dépulper les rétines…

  • Minerve
    15 décembre 2011 à 21:55

    Une pétition, peut-être ? Genre :  » Hubert, ton album non préféré est le préféré d’une partie de tes fans. Merci d’en tenir compte en concert la prochaine fois !  » 😉
    En même temps, si personne ne le lui dit…

  • ignatius
    15 décembre 2011 à 20:31

    L’un des meilleurs album de Thiéfaine (et Mairet du coup), avec une préférence aussi pour chambre 2023 et vendredi 13! Mais quand Hubert voudra bien jouer des chansons de cet opus sur scène?????????!!!!!!!!! 20ans qu’on espère à chaque début de tournée! Buenas noches Jo ferait une super chanson pour démarrer un concert!!!

  • Cartouche
    15 décembre 2011 à 16:54

    Le groupe de la tournée 88, c’était quand même quelque chose. Mairet, Marzin, Gouillard à la batterie, et l’illustre Didier Batard à la basse. L’album live gravé à cette occasion est un must, dans le genre.

  • Le Doc.
    15 décembre 2011 à 12:44

    @ steph :

    , je ne suis pas nostalgique car je n’en ai pas le luxe.

    Sur cette tournée je trouve le résultat au niveau à minima des autres tournées que j’ai suivies.

    Chaque band a son âme propre et sans oublier les membres du band actuel mon ressenti me fait dire qu’Alice donne une tonalité originelle au show.

    Ceci n’est que mon avis, mais je le partage avec moi et c’est déjà beaucoup.

  • steph
    15 décembre 2011 à 12:34

    personnellement, les 3 plus belles chansons de cet album (toujours pour la noirceur) restent Nyctalopus airline , (ah !! doc. Mairet quelle guitare !!!) Chambre 2023 et un vendredi 13
    Toujours en boucle , en boucle…..

  • steph
    15 décembre 2011 à 12:03

    Alambic est un tres bon album j’ y aime sa noirceur reflet de mon ame

  • Minerve
    15 décembre 2011 à 12:01

    Bah, un bourdon à éviter, Doc (enfin, si on parle bien du même bourdon 😉 ) …

    La Chambre, chaque fois qu’elle passer sur mon lecteur de voiture, je ne peux pas m’empêcher d’appuyer sur le bouton  » repeat « , encore et encore. Hypnotique. Mais je fais la même chose maintenant avec  » Buenas noches, Jo « . Fabuleux. Cette voix caressante sur  » Buenas noches, babe  » (ou man, au choix)… A vrai dire, c’est un album où HF joue beaucoup de ses inflexions de voix…

  • Le Doc.
    15 décembre 2011 à 11:16

    il y a comme un bourdon qui résonne au clocher de la nostalgie*

    * HFT

  • Cartouche
    15 décembre 2011 à 10:50

    Il faut écouter « Chambre 2023 » en version live, dans Routes 88. Mairet et Marzin aux guitares, ça envoie, comme on dit.

  • Minerve
    15 décembre 2011 à 03:19

    Hubert, il a déjà répondu ça en itw :  » Il y a Alambic / Sortie Sud (1984). Qui n’est pas, euh, disons, qui est mitigé. Je sortais juste d’un accident de moto, je n’y avais donc écrit aucune des musiques. C’est un album, oui, assez froid, mais c’était les années 80…  »

    Autrement dit, cet album n’est pas son préféré. Mais il a tort, c’est un bijou, et dieu sait que dans les années 80, il n’y en a pas eu tant que ça…

  • laurence
    3 novembre 2011 à 12:02

    pourquoi n entendont nous jamais une seule chanson de cet album que j adore en concert hubert reponds nous

  • Marc Perazzi
    28 février 2011 à 14:59

    Un des meilleurs albums, si ce n’est LE meilleur !

  • koamae
    20 décembre 2010 à 10:06

    THE album of HFT. Un des meilleurs disques français de l’histoire. Sombre, dépressif, toujours sublime, absolument rien à jeter dans ce chef d’oeuvre. Jamais il ne refera tel album par la suite…
    IMMENSE ! Bravo à Mr Mairet également !

  • Manu
    28 novembre 2010 à 11:07

    je partage le même avis que Adrien.

  • cocoy
    27 novembre 2010 à 19:59

    Claude Mairet étant le compositeur unique de cet album, celui-ci s’est exprimé librement et complètement. Pour autant je n’en suis pas fan.
    Hubert, au travers de ses textes, me semble sur cette période, terriblement désabusé.
    J’apprécie particulièrement « Nyctalopus airlines ».

  • Mickaël
    27 novembre 2010 à 15:45

    J’ai remarqué que sur la set-list du concert Bercy98, c’était le seul album à avoir été évité. Tous les autres étaient représentés par une ou plusieures chansons. Personnellement, je préfère les versions live, car je trouve que c’est le son le plus mauvais de Thiéfaine, et ça a continué sur certaines chansons de « meteo fur nada ».

  • Adrien
    20 novembre 2010 à 00:28

    Unique album posthume de Thiéfaine en date ! Est-il nécessaire de rappeler que cet album répond à une rumeur sur la mort de Thiéfaine d’une overdose dans les WC de l’Olympia ?
    Hubert accidenté n’a plus la possibilité de gratter et donc, de composer les musiques de cet album qu’il confit à celui à qui l’on doit les sublimes arrangements de la période 78-88, Claude Mairet. Combien d’artistes dans pareil cas auraient cosigné l’album, je vous le demande ?
    Alambic/Sortie-Sud est un album que j’ai mis du temps à apprécier. J’ai eu du mal au début à adhérer au mesures très répétitives de la plupart des titres et à la musique en général, et donc, je n’ai pas creuser davantage sur les textes. Et puis, à force d’écoutes, je me suis pris au jeu, et j’ai enfin ouvert mes tympans aux textes et à l’harmonie de cet album. Au point qu’aujourd’hui, il est, selon moi un des meilleurs albums d’Hubert. J’aimerai en entendre sur scène !